Gaz naturelLe monde de l'énergie

A quoi peuvent bien servir les gaz de pétrole liquéfiés ?

Il existe plusieurs formes de gaz. Celles-ci se distinguent par leur origine, leur composition et les réservoirs dans lesquels elles se trouvent. On les regroupe généralement en quatre grands types : les gaz naturels conventionnels, les gaz naturels non conventionnels, le biogaz et les GPL. Que recouvre exactement ce dernier acronyme ? En quoi ces gaz sont-ils différents des autres ?

Ne pas confondre GNL et GPL

Les GPL ou gaz de pétrole liquéfiés (en anglais : liquefied petroleum gas ou LPG) sont issus des opérations de raffinage du pétrole brut ou extraits directement du sous-sol. Présents à l’état naturel sous forme gazeuse, ils sont liquéfiés par pressurisation pour faciliter leur transport et leur stockage. On les confond souvent à tort avec le GNL, le gaz naturel liquéfié, dont la composition diffère sensiblement – plus de 90% de méthane – et dont la température de liquéfaction est beaucoup plus basse.

Les principaux gaz de pétrole liquéfiés sont le butane, le propane et l’isobutane. Tous les trois ont des propriétés et des utilisations différentes.

Propane et butane : quelle différence ?

Le propane présente comme principale caractéristique de pouvoir s’utiliser jusqu’à environ -42°C. Ce point d’ébullition particulièrement bas en fait un gaz flexible, polyvalent et parfaitement adapté pour une utilisation en extérieur. Le propane pollue peu et ne génère ni fumée ni particules. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on ajoute généralement un additif odorant dans le propane vendu en commerce pour signaler des fuites éventuelles.

Le propane est principalement utilisé dans l’environnement domestique, conditionné en bouteille ou stocké en citerne extérieure. Conçues pour une utilisation et un stockage exclusivement à l’extérieur, les bouteilles de propane se raccordent facilement à tout type d’appareil de cuisson ou de chauffage : du barbecue au réchaud en passant par le parasol chauffant ou le radiateur portatif. Lorsqu’il est stocké en citerne extérieure, le propane peut également alimenter des installations intérieures comme une chaudière ou un chauffe-eau.

Contrairement au propane, le butane a une pression moins forte et une température d’ébullition nettement plus élevée, soit aux alentours de 0°C. Concrètement, cela signifie que le butane gèle et devient inutilisable en-dessous de cette température. C’est donc un gaz parfaitement adapté à une utilisation en intérieur, que ce soit pour alimenter un four, une plaque de cuisson, une cuisinière à gaz ou des équipements nomades comme un chauffage d’appoint ou un réchaud. Il est parfois utilisé pour alimenter un chauffe-eau qui fonctionne indépendamment du système général.

Le butane et le propane mélangés peuvent également servir de carburant pour voitures, moyennant quelques adaptations.

Un gaz méconnu mais utilisé tous les jours

L’isobutane est constitué des mêmes atomes que le butane mais leur agencement est différent. Les deux gaz sont incolores et inodores mais possèdent des propriétés physiques différentes. Ainsi, leur densité et leur point d’ébullition (-1°C pour le butane et -11,7°C pour l’isobutane) ne sont pas les mêmes.

Moins connu que le butane et le propane, l’isobutane est pourtant un gaz très utilisé, à la fois pour des applications domestiques et industrielles. Sous forme liquide, il constitue une substance frigorigène très efficace et est le plus souvent utilisé comme gaz réfrigérant. On le retrouve ainsi dans la plupart des réfrigérateurs et congélateurs actuels où il a remplacé les gaz fluorés car sans danger pour la couche d’ozone et l’effet de serre.

Pour cette même raison environnementale, l’isobutane a également remplacé le fréon dans les aérosols. Une très large gamme de sprays et autres produits à pulvérisation, notamment les produits cosmétiques et les produits de nettoyage et de revêtement, utilisent aujourd’hui l’isobutane.

Join the discussion

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.