Innovation & TechnologiesInterviews

Préparer les acteurs de l’automatisation de demain

automatisation

La quatrième révolution industrielle est aujourd’hui en marche avec les systèmes globaux interconnectés. De nouvelles compétences sont de plus en plus demandées. Pour répondre à ce besoin, le Lycée Technique des Arts et Métiers (LTAM) lance à partir de septembre 2015 le BTS Génie Automatique.

Au Luxembourg et dans la Grande Région, l’automatisation a déjà trouvé un nouvel essor grâce à des projets ambitieux comme les maisons communicantes individuelles (smart homes), les bâtiments à énergie positive (smart buildings), les villes intelligentes (smart cities), le futur réseau urbain de tramway ou les réseaux de distribution intelligents de Creos (smart grids).

Mais cet essor ne pourra pas se réaliser si les entreprises de la Grande Région ne font pas appel à de nouvelles compétences comme les spécialistes en automatisation. « C’est pour cette raison que nous avons décidé de créer ce Brevet de Technicien Supérieur en Génie Automatique », explique André Schwarz, le coordinateur du BTS. « L’objectif de cette nouvelle formation Bac+2, étalée sur quatre semestres, est de rendre les étudiants immédiatement opérationnels au sortir de leurs études. Elle est très orientée vers la pratique et comporte un important volet multilingue avec des cours donnés en allemand, français et anglais. »

Le souci de coller au plus près aux besoins du marché de la Grande Région se reflète également dans les matières enseignées. « La formation que nous proposons reste très générale et comprend aussi bien l’informatique industrielle, les infrastructures (dont les smart grids) et le bâtiment, l’électromobilité, la transmission de données que les mathématiques appliquées et le Computer Aided Engineering », poursuit André Schwarz. « Nous voulons que nos étudiants trouvent rapidement un emploi. »

De ce côté-là, il n’y a pas grand-chose à craindre. Si de nombreux partenaires industriels dont Creos ont participé à l’élaboration de ce nouveau BTS, c’est parce qu’ils comptent bien à l’avenir accueillir une grande partie de ces futurs diplômés.

Informations : www.ltam.lu

Join the discussion

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.