Réseaux & InfrastructuresServices

L’éclairage public : une source d’économies d’énergie

Chaque jour, à l’approche de la nuit, des milliers de points lumineux s’allument un peu partout dans le pays. A force de les voir quotidiennement, le spectacle en est devenu banal. Pourtant, l’ensemble de tous ces moyens d’éclairage mis en œuvre dans les espaces publics, à l’intérieur et à l’extérieur des villes, en bordure des voiries et des places, ne pourrait pas fonctionner correctement et nous garantir confort et sécurité si des hommes et des femmes ne travaillaient pas en permanence pour prévenir tout risque de panne ou intervenir rapidement en cas de dysfonctionnement.

Plus de 20.000 points lumineux à entretenir

Ce rôle de maintenance et de gestion de l’éclairage public incombe en grande partie à Creos. Le gestionnaire de réseaux assure l’entretien et le dépannage de l’éclairage des tunnels autoroutiers pour le compte de l’Administration des Ponts et Chaussées ainsi que ceux de 52 communes sur les 106 que compte le Grand-Duché. A lui seul, le réseau d’éclairage de ces communes représente plus de 20.000 points lumineux.

Pour assurer ces missions d’entretien et de dépannage, Creos dispose de trois équipes de deux personnes avec, si besoin, du personnel supplémentaire provenant du site de Roost. « Lors des travaux d’entretien », explique Daniel Gliedner, le responsable du département Electrical Workshops & Public Lighting chez Creos, « nos collaborateurs inspectent et vérifient, suivant un calendrier défini de concert avec les services techniques communaux, le bon fonctionnement des installations et l’état des différents équipements. Nos équipes interviennent également de manière ponctuelle, en cas de panne, pour réparer une défectuosité. Nous disposons enfin d’un service de permanence accessible 24 heures sur 24 pour les réparations urgentes. »

Concilier efficacité énergétique et respect des normes

Outre l’entretien et le dépannage, Creos accompagne aussi les communes dans la conception et la réalisation de solutions d’éclairage public avec une meilleure efficacité énergétique. « Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les communes n’ont aucune obligation légale de mettre en place un système d’éclairage public », commente Daniel Gliedner. « Mais à partir du moment où celles-ci choisissent de le faire, elles doivent respecter certaines règles. »

Les communes sont ainsi tenues de réaliser des économies d’énergie dans le cadre de leur adhésion au Pacte climat mis en place par le Ministère du Développement Durable et des Infrastructures, mais elles doivent, dans le même temps, conserver un niveau de luminosité suffisant pour préserver le confort des riverains et la sécurité des utilisateurs, ceci en accord avec les normes et prescriptions actuellement en vigueur comme la norme EN 13201. Cette norme fixe des valeurs d’éclairage minimales en fonction de plusieurs critères comme la nature des voies de circulation – un route nationale au trafic intense n’est pas classifiée de la même manière qu’une rue résidentielle très peu fréquentée -, les différents types d’utilisateurs (piétons, cyclistes, voitures, etc.), la vitesse de conduite autorisée, la complexité de la circulation (circulation en double sens, présence de carrefours ou de places de stationnement le long des voies) et le risque de criminalité.

Beaucoup de facteurs entrent donc en compte dans la réalisation d’un projet d’éclairage public, surtout si celui-ci vise principalement à réaliser des économies.

« Pour chaque projet, nous commençons par établir un relevé du parc d’éclairage existant », poursuit Daniel Gliedner. « Ensuite, nous effectuons des simulations pour définir l’éclairage correspondant le mieux à une situation donnée. Chaque type d’éclairage a ses propres caractéristiques techniques et nous avons la possibilité d’agir sur différents paramètres comme la hauteur des candélabres (mâts), la distance entre chacun d’entre eux ou encore la puissance nominale des luminaires. Un éclairage de type LED, par exemple, permet une interdistance entre les mâts plus grande que l’éclairage classique de type sodium haute pression. En même temps, nous garantissons que la solution proposée respecte les exigences requises par les normes en vigueur. N’étant liés à aucun fournisseur, nous sommes en mesure de proposer en toute indépendance la solution la plus adaptée à chaque situation. »

Join the discussion

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.